Plan de travail 4 min

Le plan de travail est un élément essentiel de votre cuisine. Son choix ne s'effectue pas uniquement sur des critères esthétiques. Il doit se montrer pratique pour la gestion de la vie quotidienne et facile d'entretien. Le matériau du plan de travail détermine son style, mais aussi sa résistance aux taches et aux rayures. Avant de finaliser votre projet de cuisine, suivez nos conseils et astuces techniques pour votre plan de travail.

plan de travail pierre cuisine facades bois

1. Le choix du matériau pour votre plan de travail

Le choix du matériau pour votre plan de travail détermine sa résistance à une utilisation quotidienne. Au moment de concevoir votre cuisine, vous devez définir vos priorités et objectifs. Souhaitez-vous un plan de travail design, mais difficile d'entretien ? Préférez-vous réaliser des concessions sur l'esthétique pour une utilisation simplifiée ?

Le plan de travail en pierre : le plus résistant

Un plan de travail en pierre se montre à la fois plus pratique et plus esthétique. Tendance, un plan de travail en granit, en quartz ou en marbre compose une cuisine élégante. Son nettoyage est facile, ce qui facilite votre organisation.
La pierre ne craint ni l'eau, ni les taches de cuisine, ni les rayures. Cette surface n'est pas non plus attaquée par la chaleur : vous pourrez poser votre plat sorti du four directement sur votre plan de travail. Certaines pierres peuvent toutefois se montrer poreuses et être sensible aux taches, comme le marbre.

plan de travail blanc ceramique

Le plan de travail en inox : le plus moderne

Longtemps réservé à la cuisine des professionnels, l'inox s'installe dans celle des particuliers. Il possède l'avantage de s'adapter à tous les styles. L'inox se marie parfaitement avec la pierre et le bois. Un plan de travail en inox demande peu d'entretien. Il ne craint pas la chaleur ni les taches. Son nettoyage est simple. Outre l'aspect pratique, l'inox se décline en différentes finitions (brossé, satiné, lisse, etc.).

plan de travail inox materiaux

Les autres matériaux pour les plans de travail

Le choix des matériaux pour les plans de travail de cuisine est vaste, offrant à la fois des options classiques et innovantes, chacune avec ses propres avantages et inconvénients.

Les plans de travail en stratifié, par exemple, sont appréciés pour leur bon rapport qualité-prix. Bien qu'ils soient résistants à de nombreux défis quotidiens, leur principale faiblesse réside dans leur sensibilité à la chaleur, ce qui nécessite une attention particulière lors de l'utilisation d'appareils chauds à proximité.

Les options en bois massif, quant à elles, se distinguent par leur esthétique chaleureuse et naturelle. Toutefois, leur entretien requiert une vigilance constante, notamment à cause de leur sensibilité à l'eau, qui peut les endommager ou les déformer. Un traitement régulier est donc indispensable pour préserver leur beauté et leur intégrité.

Les plans de travail en céramique ou en verre apportent une touche de luminosité et d'élégance, contribuant à une sensation d'espace dans la cuisine. Malgré leur aspect attrayant, il est important de noter que ces matériaux ne sont pas à l'abri des chocs, qui peuvent les endommager de manière irréversible.

En réponse à la recherche de matériaux à la fois esthétiques et fonctionnels, les "Solid Surfaces" émergent comme une solution prisée. Ces matériaux innovants, tels que le Dekton, le Corian, ou le Silestone, sont reconnus pour leur résistance exceptionnelle et leur facilité d'entretien, les rendant idéaux pour une utilisation quotidienne intensive.

Explorant des voies plus uniques et durables, les plans de travail en terrazzo marin, composés de coquilles de moules, d'huîtres, ou de Saint-Jacques, ainsi que ceux en plastiques recyclés, nommés SoftSurface, se distinguent. Fabriqués à partir de 100% de déchets plastiques, ces derniers non seulement apportent une touche de couleur et de personnalité à votre intérieur, mais contribuent également à la préservation de l'environnement, en offrant une seconde vie à des matériaux autrement destinés à la décharge.

Chaque matériau possède ainsi ses propres caractéristiques, permettant de trouver l'option la mieux adaptée à chaque projet de cuisine, en fonction des préférences esthétiques, des exigences d'entretien, et des considérations écologiques.

dessus de table ostra chaise lepave

2. La hauteur et l'épaisseur du plan de travail pour votre confort quotidien

La hauteur de votre plan de travail peut susciter de l'inconfort au quotidien en cuisine. En moyenne, un plan de travail se situe entre 85 et 95 cm du sol. Cette hauteur se choisit en fonction de votre taille pour plus d'efficacité.
L'épaisseur du plan de travail est un critère de choix à prendre en compte. Elle influence directement le type d'évier ou de table de cuisson à installer dans la cuisine. Votre plan de travail doit se montrer aussi épais que votre plaque. Concernant l'évier, préférez une fixation sous le plan de travail. Vous évitez ainsi le nettoyage des joints si l'évier est posé sur le plan de travail, comme dans le cas du stratifié.

plan de traval inox evier integre soude

Prenons des exemples concrets pour illustrer ces principes. Un plan de travail en inox massif d'une épaisseur de 6 mm est autonome et permet l'intégration d'un évier sans nécessiter de joints visibles, éliminant ainsi la corvée de nettoyage associée. Cette option est non seulement pratique mais aussi esthétiquement plaisante, offrant une surface continue et épurée.

Pour les plans de travail en pierre, l'épaisseur peut varier en fonction de vos préférences esthétiques et pratiques. Une épaisseur de 12 mm crée une apparence de finesse et de légèreté, tandis qu'une épaisseur de 20 mm offre une perception de robustesse sans être trop imposante. Il est intéressant de noter que les plans de travail de 30 mm d'épaisseur sont désormais considérés comme dépassés, leur aspect trop épais et massif pouvant alourdir visuellement l'espace de cuisine.

3. La découpe sur mesure de votre plan de travail

Pour des matériaux comme la pierre, le bois, ou le stratifié, vous devez prendre les mesures en amont des travaux pour une meilleure gestion de la pose en cuisine. Certains matériaux, trop épais ou trop fragiles, sont impossibles à découper sur place. Votre plan de travail est alors réalisé sur mesure pour éviter les joints de raccordement inesthétiques.
Cette méthode de pose offre cependant un inconvénient. Un long plan de travail ne passe pas toujours dans un ascenseur ou dans vos escaliers. Sa livraison jusqu'à votre cuisine peut susciter une organisation un peu plus pointue.

4. L'entretien du plan de travail au quotidien

Si l'entretien de certains plans de travail peut s'effectuer en fin de journée avec un simple chiffon humide, d'autres demandent plus d'attention. La moindre tache de cuisine peut s'incruster durablement. Aussi, le nettoyage d'un plan de travail plus fragile s'effectue immédiatement après la préparation du repas. L'utilisation d'une planche à découper reste recommandée pour éviter les mauvaises surprises.

5. L'astuce pratique pour l'éclairage du plan de travail

Pour cuisiner dans les meilleures conditions, envisagez d'installer un éclairage au-dessus du plan de travail. Vous pouvez intégrer des spots sous les meubles hauts de cuisine. Autre solution, la mise en place d'une guirlande LED, à positionner au-dessus de toute la surface du plan de travail. Vous gagnez en efficacité lors de la vaisselle ou en cuisine. Mieux éclairé, vous évitez de laisser une tache sécher sur le plan de travail.
Votre plan de travail est un atout décoratif pour votre cuisine. Libérez l'espace afin de ne pas le surcharger, en créant un aménagement au-dessus de la crédence. Prenez soin des surfaces de vos plans de travail pour conserver leur esthétisme et assurer leur longévité.


Retour au blog